le buffet- dégustation 2016
 
voici les photos reportage de Bérangère.
Et encore bravo à tous pour le buffet de samedi, aux cuisinier-es, convives et bénévoles en tout genre.
Marielle
 
Cher(e)s amapien(ne)s,
Nous vous attendons nombreux-euses :
SAMEDI 6 FEVRIER

pour le buffet-dégustation de l'APPAM'AMAP.
à l’HOTEL DE FRANCE à Pamiers

A 19 heures
Profitez de ce moment important pour faire découvrir l'AMAP !

LE PROJET COCHONS

Comme  l'ai expliqué lors de la dernière livraison de fromage de chèvre à Pamiers, avec Marc nous sommes en train de finaliser notre projet d'élevage de quelques cochons en plein air sur notre ferme.

En effet quand nous produisons du fromage et il en découle un certain volume de petit lait qui peut être l'aliment de base des cochons, et depuis que nous avons emménager au Bourget nous n'avons pas eu le temps de nous occuper de construire un abri et un parc pouvant accueillir 4 ou 5 cochons chaque année (nous les élevons uniquement à la saison de transformation fromagère, ils sont ensuite abattu , découpés et vendu en colis ou transformés en charcuterie)
Nous avons déjà fonctionné comme ça sur notre ancienne ferme avec 2 cochons dans une cabane faite en bois de récup mais le logement n'était pas très durable car les cochons adultes ont une certaine force de destruction !!
C'est pourquoi nous souhaitons installer ici une cabane faite par des professionnels et conçu pour ce type d'animaux et nous pensons qu' un abris livré en kit sera plus rapidement utilisable car nous souhaitons commencer avec des cochons début 2016 (février)

En cette période de non production de fromage notre trésorerie est au plus bas c'est pourquoi nous proposons aux amaps avec qui nous collaborons de nous aider:
Il suffit à chaque amapien qui le souhaite de nous prêter la somme qu'il décide, et de choisir entre un remboursement en espèce ou en colis de viande de porc d'ici la fin de l'année 2016 (voir contrat prêt )

Si tu peux faire suivre notre appel aux adhérents de l'apam amap afin que ce projet puisse aboutir ce serait vraiment super !

merci beaucoup et à bientôt
Si tu as besoin de renseignements supplémentaires ou des questions n'hésite pas à nous les poser
Audrey

 

médaille d'or pour la tomme de Bert-Jan 9 août 2014

Le Concours National de la Tomme des Pyrénées au lait cru s’est déroulé le samedi 9 août 2014 à Castillon en Couserans.

Monsieur Clément Rouzaud, crémier à St Girons, a présidé un jury diversifié d’une quarantaine de membres.

Pour ce concours national, les producteurs de Tomme des Pyrénées au lait cru se sont fortement mobilisés. Ce sont en effet 70 fromages présentés par 64 producteurs qui ont été expertisés. L’ensemble des départements Pyrénéens étaient représentés.

Le public a pu décerner son prix aux meilleures Tommes des Pyrénées Ariégeoises au lait cru, grâce aux dégustations organisées lors de la fête du fromage le dimanche. Deux cent participants ont ainsi donné le «prix du public»:

- Bert-Jan Bootsma (09230 Cérizols – 05.61.96.47.13) pour la tomme fermière de vache.
- Ferme Lou Capele (31310 Montbrun Bocage – 05.61.98.59.40) en tomme fermière de chèvre.
- Fromagerie Le Moulis (09200 Moulis – 05.61.66.09.64) pour la tomme artisanale de vache.

http://www.ariegenews.com/ariege/en_bref/2014/79773/castillon-en-couserans-les-laureats-du-concours-national-2014-de-la-to.html

-----------
Lors du concours «Tomme des Pyrénées», à Castillon-en-Couserans, le fromage de Cérizols a été médaillé. Il a reçu la médaille d'or de la part du jury et du public.

Félicitations à Bert Jan Bootsma, qui a acheté la ferme «La Passado» à Cérizols et qui obtient régtomme BJulièrement des récompenses grâce à son fromage. Cette tomme des Pyrénées peut s'acheter chaque mercredi sur le marché de Sainte-Croix-Volvestre, où Anne Jasper le vend avec son joli sourire. «La Passado» a aussi obtenu la marque parc (PNR), il y a quelques années.tomme BJ

http://www.ladepeche.fr/article/2014/08/25/1939153-le-fromage-la-passado-recompense.html#AU0Y0KH9tIx7E4g4.99


LE BILAN LEGUMES 2015

Bonjour,

hé oui l'automne est là avec ces matinées fraîches et ces belles journées.
la fin d'année approche aussi et donc nous vous proposons le planning de distribution de légumes  pour 2016 :
le nombre de livraison ne change pas :42, mais nous n'avons pas mis de double livraison en fin d'année ; cela peut être rajouté à la demande des amapiens (formule flexible pour le mois de décembre ?). Sujet à discuter en AG le 29/10.
Le prix du panier reste inchangé et pour vous rappeler tous vos menus presque hebdomadaire nous vous faisons suivre le tableau de distribution de cette année.

VISITE DES VERGERS
Une autre AMAP à laquelle appartient Jean organise avec lui un we de visite des Vergers de Ressègue.
Jean souhaite y convier les amapiens de Pamiers.
Voici le détail du programme :

Dimanche 4 octobre :
- 9h30-12h30 : cueillette des pommes
- 12h30-14h : repas partagé
- 14h-16h : visite du verger de Jean

Vous pouvez bien sûr venir à une seule des activités proposées.
 
Jean SUAU    Les Vergers de Rességue,  09100 MONTAUT  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   05 61 68 35 37

Montplaisir août 2015

Chers Amapiens Bonjour,

Qui a dit « que gérer une exploitation était un long fleuve tranquille » ? Et bien c’est faux ! Il arrive régulièrement qu’il y ait des soucis notamment avec les animaux. Nous venons de perdre Noisette (n°2). Elle a fait une mammite foudroyante. Nous n’avons pas réussi à la sauver. Elle a donné naissance à Marcus il y a quelques jours. Maintenant nous devons lui donner le biberon (n°2a, 2b). Heureusement notre voisin nous a dépannés pour le lait : pendant quelques jours nous avons pu ramener 20 litres de lait (n°2c, 2d) que nous avons congelé au fur et à mesure avant de passer au lait en poudre.

Puis nous avons eu une vache qui devait mettre bas. Mais le veau se faisait attendre. Bart avait de mauvais pressentiments. Il a appelé le véto. Le frère de Bart, Jan, était aussi présent pour donner un coup de main. Le véto a essayé d’abord de sortir le veau. Mais comme la vache ne travaillait plus, elle a mis la vêleuse. ( n°4). Ensuite on accroche les pattes du veau avec des ficelles à la vêleuse et on le fait venir « doucement » mais avec de la force (n°5, 6 et 7).
Mais comme ce dernier ne venait pas, le vétérinaire a décidé de faire une césarienne.
On fait une anesthésie locale (n°8). En attendant que cette dernière fasse effet, le véto prépare l’endroit où elle va pratiquer l’ouvert
ure : elle désinfecte, elle rase et puis au moment adéquat elle commence à ouvrir (n°9,10 et 11).
Le geste est très délicat et précis. (n°12, 13) Ensuite elle va chercher le veau (n°14,15). On lui attache les pattes pour le faire venir (n°16) et on tire pour le faire venir (n°17, 18 et 19).
Mais hélas le veau était déjà mort.
Ensuite le véto recoud l’utérus (n°20, 21 et 22), remet tout en place (n°23) et commence à recoudre (n°24) pour faire une jolie cicatrice (n°25).
A ce jour la vache va super bien elle est à nouveau dans le pré.

Voilà nous vivons en ce moment une série noire….

Enfin nous avons toujours des paysages magnifiques (n°1), les fleurs dans le jardin sont toujours aussi belles (n°26, 27 et 28) et certaines vaches jouent à cache-cache dans les arbres (n°3).

Voilà les nouvelles de Montplaisir
A très bientôt
Bart & Constance & Garance & Youwan & Bérangère

Montplaisir février 2015

Chers Amapiens ,

Voici quelques nouvelles hivernales de la Ferme Montplaisir.

Côté paysage nous avons toujours d’aussi belles couleurs dans le ciel (n°1, 2, 4,5, 6). Bart a ramené toutes les vaches à la maison (n°7, 8). Il a trouvé le moyen de crever une roue du tracteur ! (n°9) Pour l’enlever .. C’est un travail de force !!!!! La roue de la voiture est une « plume » à côté ! (n°10)

Et ensuite après l’avoir amenée à Pamiers, Bart a dû la remettre (n°11, 12).   

Heureusement car quelques jours après la neige est tombée ! Les  vaches sont bien au chaud dans la stabulation (n°13, 14, 15). Difficile de donner de l’eau .. avec les tuyaux gelés ……  Impossible de prendre la voiture, (n°16), et le tracteur … donc Bart a pris la luge pour aller voir ses animaux !! (n°17)

Les paysages de neige sont magnifiques (n°18, 19, 20,22)
Tout est calme et silencieux.

Il faut penser aux oiseaux qui ont faim. D’ailleurs pour les passionnés d’ornithologie voici quelques photos d’oiseaux qu’on peut voir dans le jardin  (n°23, 24, 25, 26, 27, 28,29, 30)

A très bientôt pour des nouvelles «plus chaudes » !!!

Bérangère & Constance & Youwan & Garance & Bart 

MONTPLAISIR juillet 2015

Chers Amis Amapiens Bonjour !!!

Nous voici de retour pour quelques nouvelles de la ferme. Il fait très chaud en ce moment. Il faut se tenir au frais ! Au printemps, nous avons eu toujours droit à de belles couleurs dans le ciel (n°1, 2 et 3). C’est l’époque où les chenilles processionnaires se promènent sur le chemin (n°4). Le jardin est toujours magnifique au printemps (n°5, 6, 7, 22).

Tout au long de l’année nous avons des naissances de veaux, qui se passent plus ou moins bien. Pour cette fois, c’était parfait : Dès que le veau nait la vache le lèche pour le sécher (n°8 , 9 et 10).
Nous l’avons appelé « Galinette » : un clin d’œil à nos amis marseillais … qui se reconnaîtront !!!
Chaque bovin a un passeport (n°11 et 12). C’est en quelque sorte la carte d’identité de l’animal. Il y a le numéro d’exploitation de Bart, le numéro de la boucle que l’animal va porter tout au long de sa vie, son prénom, sa date de naissance, le n° de la mère et sur la carte verte il est indiqué l’état sanitaire du troupeau : Ici tout va bien !!! (Ce résultat est donné suite à la prise de sang annuel qui se fait par le vétérinaire).

Côté brebis, tout va bien. Garance aime beaucoup aller les voir (n°13, 14 et 15). Les vaches vont bien. Elles sont dans les près. (n°16, 17, 18, 19).
Constance aide Bart à donner de l’eau aux animaux (n°20 )
Quant à Youwan, il aide Bart à installer le fil pour clôturer les champs (n°21).
Cette année Bart a fait le foin super tôt avec le beau temps (au mois de mai !!!) (n°23 et 24).
Evidemment Garance veut toujours faire partie des évènements (n°25 et 26).

Et voilà en résumé ce qui s’est passé sur l’exploitation ces derniers mois.

A très bientôt pour d’autres nouvelles.

Bérangère & Bart & Constance & Youwan & Garance

LES AGNEAUX DE VIRGINIE

maintenant, notre vie notre œuvre...

Nous sommes arrivés en Ariège en 2006 après avoir eu le coup de foudre pour cette petite vallée au nord de Mirepoix.
Nous avons acheté 37 ha de pré, landes et bois ainsi qu'un troupeau de 60 brebis tarasconnaises pour la viande et avons démarré un potager familial.
La conversion des terres en bio a été lancée de suite.
Aujourd'hui, le troupeau est toujours là, croisées avec les manech tête noire et tête rousse (du pays basque), et en complément de l'activité d'élevage, nous sommes devenus maraichers sur 1 ha de plein champs et 2000 m2 de serres.
Les brebis fournissent le fumier pour les légumes et elles raffolent des blettes, des choux chinois montés, et des légumes qui ne poussent pas toujours comme on l'avait prévu...Notre troupeau pâture aussi pas mal de terres du voisinage que nous avons en prêt ou en fermage, ce qui nous permet depuis quelque années de faire une rotation de pâture afin d'éviter les traitements vermifuges systématiques.
Depuis l'année dernière et notre rencontre avec une super vétérinaire homéopathe, nous tentons le plus possible de traitement aux huiles essentielles, à l'homéopathie, ainsi que des traitements préventifs par apports réguliers de minéraux et oligos éléments naturels.
Anciens charpentiers reconvertis, nous avons pu nous construire une bergerie en bois qui nous permet de passer les mauvais jours dans des conditions assez agréables. Les brebis y crèchent pendant les mois d'hiver et sont au pré le reste de l'année.
Nous accompagnons nos animaux jusqu'aux abattoirs de Pamiers, la viande est ensuite découpée et mise en colis sur place.
Notre production de viande est vendue exclusivement en direct, dans le réseau AMAP ou autre association du même type.
**********
Pour la prochaine livraison, ce serait le jeudi 2 juillet

Pour cette livraison, nous proposerons:
       1/4 d'agneau d'environ 3.5 kg à 45 euros  (le colis contient un demi gigot ou une demi épaule)
       1/2 agneau d'environ 7 kg à 90 euros (avec les gigots et les épaules entiers ou en morceaux à griller au choix)
      1kg de merguez à 12.5 euros /kg (2 sachets sous vide de 500g contenant 6 à 7 saucisses chacun)
j'ai changé le prix des merguez car mes colis de 3 kg à 37 euros divisés par trois faisaient 12.33333333...
voila pour les conditionnementà bientôt
Virginie

Ce site utilise des cookies