LES BONS LEGUMES D'ISA ET ANGEL

février 2016

Bonjour,

quelques petits gels matinaux nous font plaisir d'être accompagnés de journées ensoleillées. 

Bientôt (enfin 5 ou 6 semaines) la trêve des maraîchers, juste quelques mots de là où en est  ce début d'année.
Ce jeudi nous recevons nos deux dernières cabanes à légumes, prêtes à monter. Des centaines de boulons, des entre-toises aux arceaux, du fils de fer tendu de part et autre, une couverture de premier choix, plus loin et nous mettrons en culture disons des haricots vert sans fil à coudre, des concombres et basilic, des choux en toute sorte, des fenouils des plus parfumés, des carottes primeurs bottelées au printemps...
Nous allons caler quelques dates météorologiquement favorables pour organiser quelques chantiers collectifs, nous en reparlerons prochainement.

En ce moment nous voyons bien que les carottes sont trop touchées par la progéniture de la mouche de la carotte au doux nom de Psila rosae (les derniers panais si tant sucrés en on fait les frais aussi), faut vraiment nous obliger à  voiler les carottes afin que la fameuse mouche oublie ce pourquoi elle vole à moins d'un mètre du sol.
Les beaux navets (géants, nous n'avons jamais vu ça en plusieurs de générations de vers de terre au lieu dit "bouche") goûtus, ont bien su s’accommoder parfois de céleris caractériels.
Les derniers choux fleur se sont rapidement ouvert avec le rallongement des journées, mais nous les avons gardés pour que vous puissiez les gratiner, les assaisonner.
Les fèves ne sont pas au rendez vous, la levée très mauvaise s'est accompagnée en décembre par un grignotage des plantules. L'ail lui au contraire se dresse tout vert et absorbe les rayon du soleil.
Enfin voilà quelques anecdotes sympa ou contrariantes que connaissent nos cultures, seulement ce n'est rien avec une bestiole appelée TAFTA qui vole au dessus de l'agriculture paysanne pour la dissoudre en industrie fleurissante exportatrice, aux normes sanitaires des plus chlorées et environnementales des plus édulcorées.
Rejoignez nous ce jeudi 3 mars à Pailhès et oui durant la distribution pour une réunion publique sur cette bestiole qui selon les experts bien nommés auraient plusieurs souches (CETA, ALE, TTIP, ALENA....).


Merci de permettre à cette agriculture paysanne de s'épanouir, croquez des légumes, croquez c'est résister.

Angel et Isa

Ce site utilise des cookies