nouvelles de Montplaisir février 2011

 

 

Chers Amapiens Bonjour

Voici quelques nouvelles de Montplaisir

et voici aussi le reportage photos.

 

Tout le monde se porte bien !


Cette année… nous n’avons (apparemment pas) un hiver aussi rigoureux que l’année dernière où, souvenez-vous, il neigeait tous les mois jusqu’en mai !

Nous avons de magnifiques couleurs en cette saison quelque soit l’heure de la journée.

On sent que le printemps veut venir… déjà les premières fleurs dans le jardin.

Les animaux vont bien. Ils sont toujours dedans…. Ils rêvent de belles prairies vertes aux hautes herbes…  Mais en attendant ils se contentent du foin.

Les génisses attendent l’heure du repas…

C’est Youwan qui est chargé d’amener le foin  devant leur nez… évidemment avec l’aide de Bart !!!

Les brebis mangent aussi du foin… mais il est meilleur chez le voisin.

Les agneaux grandissent.

Bart a construit des crèches.


En ce moment le travail à la ferme est plutôt calme ….

Par contre à la mairie ..... c'est moins calme ....



L'Appam'AMAP légumes comment ça marche ?


En ce début 2011, nous changeons de maraîcher. Gilles a voulu lever le pied et ménager son dos, alors nous débutons un nouveau partenariat avec Angel Alègre.

Pour le moment Angel nous livre 20 paniers à chaque livraison, ils sont tous pourvus.

Il n'y a donc plus la possibilité de souscrire un panier de légumes dans notre amap, mais n'hésitez pas à contacter la référente légumes pour vous inscrire sur notre liste d'attente.

A compter de mai-juin 2011 Angel espère pouvoir honorer quelques paniers supplémentaires.


Le panier contient au moins 5 variétés de légumes différents, pour satisfaire la consommation d'une famille de 4 personnes qui prépare un repas par jour de légume. Bien sûr selon les goûts et les habitudes alimentaires des uns et des autres, selon la saison, le panier de 17 euros sera plus ou moins suffisant.


En mars, avril et juqu'à mi mai, les livraisons sont espacées car c'est la période de transition entre les légumes d'hiver et de printemps. Ensuite elles deviennent hebdomadaires. Toutes les dates sont disponibles sur le calendrier des distributions.


Les distributions de légumes ont lieu les jeudis soirs entre 18 et 19h devant la cantine de la salle du jeux du mail à Pamiers.

A tour de rôle deux amapiens s'engagent à assurer la distribution. Cela consiste à arriver à 17h45 pour aider Angel à décharger les cageots de légumes, puis à pointer sur une liste les amapiens qui viennent chercher leurs paniers.

Chaque amapien se constitue son panier en se servant dans les différents cageots selon les consignes d'Angel.

Lorsque tout le monde est venu, il reste à donner un coup de main pour ranger cageots vides, tréteaux et planches et laisser les lieux propres.

Chaque amapien est tenu de venir chercher son panier dans les horaires prévus (18-19h) ou de le faire récupérer par une connaissance qui dans ce cas se présentera aux responsables de distribution.

Ces derniers se partageront les paniers qui resteront en souffrance après 19h.

Pour faciliter la distribution Angel utilise des barquettes, des filets ou des poches en papiers qu'il faut penser à lui ramener, ça ressert !!

NOTRE SOIRÉE CONVIVIALE DU 29 JANVIER 2011


voici les photos de cette belle soirée

35 adultes et 11 enfants étaient présents

et voici les divers commentaires :

j'ai passé une bonne soirée avec vous tous et j'espère que vous aussi.
Et je suis contente de toutes ces discussions qui nous permettent de resserrer les liens entre nous et de découvrir encore plus nos producteurs.

Dommage que la nourriture n'ait pas été à la hauteur ! surtout pour nous qui sommes habitués à la viande gouteuse de Bart et aux poulets bien en chair de Mathias et Hélène.
Aussi Louise suggère que l'année prochaine, nous préparions (ou faisions préparer) un repas uniquement avec les produits de l'AMAP.
Quelle bonne Idée !

Odile

C'est une très bonne idée. De faire qu'avec des produits de nos producteurs. Voilàn une suggestion des plus savoureuse. J'ai passé une excellente soirée également. L'année prochaine je prévoirais un badge pour qu'on me reconnaisse lol.

Manue

C'est vrai que c'était sympa...malgré que je sois un peu déçue de la "statique" ... Peut-être faudrait-il trouver un moyen de "forcer" les gens à se déplacer, à aller vers les autres... même si l'idée n'est pas de forcer justement.... mais je suis sûre que pas mal auraient aimé être en contact avec plus...
Sinon, concernant la bouffe, l'idée est assurément bonne...... on l'avait déjà eue.... l'année dernière on m'a dit que cela n'était pas possible pour Hélène (de l'Alouette) et les producteurs.... Alors.....

Alice

Oui, soirée sympa pour ce que j'en ai vu, désolée de vous avoir quittés rapidement ... et d'en avoir "inquiétés" plus d'un !!!
Besoin de me reposer !
Merci pour toutes ces photos (bravo en particulier au portraitiste !).
Bonne idée pour le prochain repas.
C'est vrai que ce repas était assez "biscornu", il y en avait pour tous les goûts ! mais j'ai apprécié de goûter au "taureau" au goût sauvage ...

Françoise

ben, moi le taureau !?!? j'ai vraiment eu du mal. Heureusement j'adore les bulots et je n'en avais pas mangé depuis longtemps.

Odile

Merci pour les photos !
L’ambiance en effet avait l’air très sympa.
En ce qui concerne le repas, je trouve l’idée de Louise très bien.
Si chacun met la main à la pâte, c’est tout à fait faisable.
En effet, sur l’une des photos, on voit que le pain était une espèce de machin blanc, Laurent a du être bien malheureux de voir ça ! A part cela, j’ai aussi vu des nouvelles têtes, et ça fait plaisir !!!

Nicole

 

INVITATION d'ALICE

Et pour attaquer concrètement cette année 2011 sous le signe de la  convivialité,
je vous propose que nous nous retrouvions tous : adhérents, producteurs et leurs petits et grands nenfants pour notre traditionnel

"Repas Convivial de Début d'Année" !

En effet, comme vous le savez ou comme vous allez le découvrir, depuis la création de notre chère Appam' AMAP en 2007, nous nous plaisons à nous réserver chaque début d'année un moment de détente, tous ensemble.
Une soirée gourmande où chacun et chacune se rencontre et se découvre dans une autre ambiance que celles des distributions ou des réunions.
Sans souci d'être là à l'heure pour récupérer son colis ou de régler une question pour l'organisation de l'association.

Une soirée où les liens naissant se resserrent...
La convivialité, c'est un aspect que nous voyons comme essentiel dans la réalité de notre AMAP : le lien humain entre amapiens est la base d'une organisation en accord avec les principes d'une AMAP.
Principes qui peuvent à mon sens se résumer très simplement : respect de l'Être Humain et respect de la planète (pléonasme ?).

Bon ! me direz-vous. Et concrètement alors ?

Alors : cette année, Thierry - qui nous a accueillis avec générosité dans son auberge les deux années précédentes et nous a ainsi permis de passer des moments très chaleureux- Thierry, donc, a déménagé.... Le traître !
Étant donc  à la rue, certains se sont mis en quête  d'un lieu permettant de nous accueillir tous et de nous proposer un repas à un prix qui ne ferait réfléchir personne.... Nous avons donc réservé une salle au restaurant l'Amazone à Pamiers.

Pour les détails pratiques :
- la date retenue est le samedi soir 29 janvier (ça va arriver très très vite.....)
- il nous propose un repas complet en buffet pour 20 € par personne. Avec entrées, plat, fromages, desserts,  café, vins et service compris.
Ce qui nous a semblé vraiment intéressant.
A la question que certains doivent se poser : s'agit-il de produits locaux et bios ? Je répondrai que je n'en sais rien... Mais qu'il était difficile cette année d'organiser notre repas avec cette contrainte là...

- nous aurons une salle rien que pour nous. Donc possibilité de hurler des slogans écologiques, de monter sur la table pour faire une imitation de José Bové ou tout simplement de danser entre deux bouchées, si....
Si quelqu'un peut amener de la sono....
A ce sujet, pas forcement besoin d'une centrale de Disc Jockey ni même d'une super chaîne Hifi , il suffirait que quelqu'un amène son ordinateur portable, et nous pourrions brancher nos enceintes dessus.....et hop ! ROCK'N ROLL !!!!!!!!!!
Ensuite, à chacun d'apporter des CD.... et qui veut se collera à la programmation selon les envies et l'ambiance..... (euh, perso, si on pouvait éviter le métal, j'aimerais mieux, mais bon... il en faut pour tous les goûts )

Je vous dis  A TRÈS BIENTÔT !!!!!!!!!! la bouche pleine et le cœur au chaud !

Alice***

https://picasaweb.google.com/appamamap/RepasDu29Janvier2011#

 

Chers Amapiens

Toute la petite famille de Montplaisir vous souhaite une excellente année 2011 avec la réalisation de tous vos projets !

et voici l'album photos

Après ces fêtes nous avons repris le rythme normal

Les enfants aiment beaucoup aider Bart à soigner les animaux surtout Youwan : il donne du foin aux brebis, il aide à porter l'eau et il remplit le bac pour les vaches.

Un vrai petit fermier en herbe !

Nous avons eu la naissance de plusieurs veaux.


Juste avant la fin de l'année, Bart a eu un contrôle de ASP. Donc nous avons du ramener un maximum de vaches à la maison.

Ledit contrôle a duré environ 3 heures. Le contrôleur vérifie tout : les vaches, les brebis, (sur le terrain et sur les papiers) les cartes vertes, les boucles en stock et les nouvelles, le carnet de route, le carnet de santé enfin tout !

Et tout c'est très bien passé ! OUF !!! Bart a eu aussi le contrôle bio (ce qui fera un prochain numéro sur le BIO : le BIO  aujourd'hui ne veut plus dire grand chose au vu du cahier des charges qui a changé dernièrement ....)


Pour l'instant nous avons eu un temps assez clément : pas de neige ... nous avons profité de belles journées hivernales où nous avons pu déjeuner dehors au soleil. Les couleurs du ciel sont magnifiques.

Une fois les vaches à la maison elles mangent en mettant la tête dans les cornalis et pendant ce temps Bart a posé le bardage du hangar. Aujourd'hui le bardage est posé et toutes les bêtes sont dedans pour passer l'hiver au chaud. C'est le premier hiver depuis 5 ans que les bêtes sont enfin à l'intérieur. Il peut neiger maintenant !


A très bientôt pour d'autres nouvelles !

Bérangère & Youwan & Constance & Bart

 

Bonjour à tous,

C'est avec un peu de retard que je vous propose le contrat fromages et lait de chèvre pour l'année 2011.
En effet, nous sommes allés dimanche  Nicole et moi à la Ferme de Pleychou pour voir Audrey et Marc et mettre au point avec eux les prix des produits pour 2011.
Ils avaient fait un audit avec la chambre d'agriculture sur leur prix de revient  avec le bilan de l'année 2010 et le résultat n'est pas bon du tout.
Non seulement ils ne se sont pas rémunérés en 2010 mais en plus ils ont perdu de l'argent ; ils ont donc vendu leurs produits à perte .
Pour redresser la situation et pérenniser leur entreprise, ils doivent donc réagir rapidement.
Ils vont donc augmenter leur production de lait sur les 2 années à venir de façon à vendre une quantité plus importante de fromage mais sans augmenter leurs charges fixes et, s'ils veulent valoriser leur travail avec un taux de l'heure de main d'œuvre à seulement 5 Euros (!!!), il faut qu'ils augmentent leurs prix  de 12 à 25 % selon les produits .
C'est beaucoup dans l'absolu mais en réalité, même avec cette augmentation, ils restent encore en dessous des prix des fromages de chèvre bio que j'ai relevés à plusieurs reprises dans différents commerces et ils nous vendront les produits environ 10 % moins chers que les prix qu'ils pratiqueront sur les marchés.
De plus, ils sont prêts à nous faire des remises de 2 à 7 % (par rapport au prix de base) en fonction des quantités prises par panier type car pour eux chaque livraison a un coût (en temps et frais de déplacement) et bien sûr,  plus les quantités livrées à chaque déplacement sont importantes, mieux ces frais sont amortis ; cela permet ainsi aux familles qui prennent plus de produits d'avoir "un prix de gros", ce qui me semble juste et normal.
La première livraison de l'année  2011 aura lieu le 3 mars prochain. Il y aura 20 livraisons dans l'année, la dernière le 24/11.
Vous déterminez librement votre panier type de livraison en indiquant les quantités désirées pour chaque type de fromage et ce sera le même panier qui vous sera livré chaque fois ; vous pourrez, si vous le souhaitez, supprimer une livraison sur les 20 prévues.
Nouveautés 2011 :
Il y aura du fromage blanc en pot de verre (400 g) mais vous ne pourrez que mettre qu'une quantité indicative souhaitée (à titre indicatif pour le producteur) car Audrey ne sait pas encore quand exactement elle pourra en produire et à quel prix ; dès que j'aurai les infos, on pourra faire un additif au contrat si vous le souhaitez.
Pas de tome en 2011 comme je vous l'avais expliqué précédemment.

Voilà les prix proposés pour 2011 :
Fromage frais, demi-sec et sec passent de 2 € à  2,50 €
Fromage aux fleurs passe de 3 € à 3,50 €
Faisselle de 200 g passe de 1,50 € à 1,70 €
Faisselle de 400 g passe de 2,80 € à 3,20 €
Litre de lait passe de 2 € à 2,20 €
Remises par quantité :
Par type de fromage et par livraison : - 2 % pour 2, - 3 % pour 3, - 5 % pour 4 et plus.
Remise supplémentaire de 2 % par livraison si la livraison comporte au moins 4 types de fromages différents dont au moins 1 faisselle de 400 g.

Vous avez en pièce jointe un tableau excel remplissable (les cases de couleur verte) qui automatise tous les calculs, remises comprises .
Pas de fromage demi-sec et sec pour la première livraison et pas de sec pour la deuxième livraison (le tableau gère cela automatiquement).
Vous pouvez faire jusqu'à 9 chèques (moins si vous le souhaitez) dont les dates de remise au producteur sont indiquées en couleur rouge,
Pour supprimer une livraison sur les 20 prévues, il suffit que vous mettiez un "0" à la place du "1" sous la date de livraison que vous voulez supprimer ; vous ne pouvez pas supprimer les livraisons des 3 et 17 mars.

Je vous remercie de me renvoyer par mail votre tableau rempli le plus tôt possible ;
Pour les chèques, vous pouvez me les envoyer par la poste (Jean Louis DEMACHY, Lieu-dit "MENET", 09100 ARVIGNA) ou vous me les donnerez en janvier lors des prochaines livraisons.
Pour ceux qui auraient des difficultés à ouvrir ou remplir le tableau, je mets aussi à votre disposition en pièce jointe ce tableau en pdf ;
Vous pouvez ainsi indiquer les quantités désirées, le nombre de chèques et la semaine de livraison à enlever éventuellement ;
Vous scannez la feuille et me la renvoyez par mail ; je vous enverrai par retour votre tableau complété avec les prix exacts et le montant des chèques ;
Pour ceux qui n'ont pas de scanner, vous me donnerez cette feuille lors d'une livraison de janvier et je vous renverrai par mail le tableau complété.
De plus, en bas de tableau, il y a un sondage pour savoir si vous seriez intéressés par un chevreau de lait en février prochain ; ils feront de 6 à 8 kg et seront vendus 14 Euros le kilo.
Enfin, je mets aussi en pièce jointe le contrat à remplir et signer que vous me donnerez avec les chèques,
Voilà, j'espère n'avoir rien oublié ; si vous voulez des compléments d'infos, n'hésitez pas à m'envoyer un mail,

À très bientôt,
Joyeuses fêtes de fin d'année !

Jean Louis

LES NOUVELLES DE MONTPLAISIR

novembre 2010

 

Chers Amapiens Bonjour
Voici quelques nouvelles de Montplaisir.
Nous avons perdu Mirabelle, elle avait 14 ans et le fait qu’elle soit passée sous le tracteur il y a 3 ans …. Elle avait vieilli de 10 ans de plus….. elle était sourde et quasi aveugle ….
Bart se dépêche de finir le hangar avant l’hiver pour pouvoir y mettre les animaux. Il l’a fermé avec un mur de parpaings et au-dessus il y aura le bardage. Mais avant il faut préparer la structure. Les brebis ont pris leur quartier d’hiver. Nous avons eu la visite d’une classe de secondes du Lycée Agricole de Pamiers qui est venue sur l’exploitation, en compagnie de leur professeur Emmanuel. Bart leur a raconté son installation, son exploitation, enfin son expérience … C’est la première fois que Bart transmet ses connaissances à des élèves . A renouveler.

Après la pluie … le soleil …. Et donc les champignons apparaissent dans les prés. Nous y sommes allés avec les enfants, sous les yeux des vaches qui nous surveillaient Nous en avons trouvé et nous les avons vite ramassés avant que les vaches les dégustent (n°5253, 5257, 5260) et les champignons, ont fini où ???? Evidemment dans une bonne omelette (n°5271)

Dernièrement Bart a eu son contrôle annuel BIO, et ce qui fera la suite dans un prochain reportage.

A très bientôt pour d’autres nouvelles

Bart & Constance & Youwan & Bérangère

et voici le diaporama


La visite des vergers de Ressègues

18 septembre 2010

Nous sommes une vingtaine à être venus visiter la ferme ; des représentants des AMAP de Tournefeuille, de Villeneuve et de Pamiers ayant toutes des contrats identiques avec Jean.


Nous commençons la visite dans les pêchers car Jean tiens à nous faire un retour précis sur les difficultés rencontrées sur cette première saison de pêches bio. Le marché de la pêche bio est quasi inexistant aujourd’hui, les ingénieurs agronomes se penchent donc très peu sur le sujet et n’offrent pas beaucoup de solutions aux problèmes que représentent cette culture. La demande en pêches obéit à la météo estivale, elle suit la courbe des températures ce qui explique que les étalages se remplissent dès juin alors que la pêche est originellement un fruit de fin d’été. Les variétés sont aujourd’hui adaptées à cette réalité, cela en fait des arbres vulnérables sans traitement appropriés car les attaques parasitaires atteignent  leur pique justement en début d’été. C’est le premier enseignement tiré de cette expérience, une partie des prochains arbres qui viendront renouveler le verger seront des variétés rustiques dont les fruits sont matures fin aout voire début septembre. Jean a donc du faire preuve d’imagination avec des recettes préventives à base de cuivre ou d’argile, et d’une grande vigilance tout l’été pour pouvoir lutter contre les pucerons, carpocapse et autres champignons sans avoir recours aux produits de synthèse proscrits en agriculture biologique. Le bilan de la saison reste honorable, et les enseignements nombreux et précieux pour l’année prochaine.

 


La culture de la pomme bio est bien différente, les techniques de traitement sont éprouvées et efficaces. Les pommiers sont magnifiques, chargés de fruits, une partie du verger est couvert par les filets que Jean a installés en début de saison. La grêle représente aujourd’hui un risque majeur même si elle épargné le secteur cette année. Nous découvrons la machine de cueillette, très ancienne  mais toujours efficace, elle permet aux saisonniers d’être à bonne hauteur sans effort pour récolter les fruits et de remplir les caisses facilement.

 


De retour à la ferme nous découvrons le pressoir à huile, le moulin à farine et la presse pour le jus de pommes dernière acquisition de Jean qui jusque là sous traiter cette opération. Le tri et le lavage des pommes, la préparation des cadres destinés à la presse devraient faire l’objet d’une journée « pressage » où tous les amapiens seront invités à donner un coup de main.

 

Jean termine par une mise au point sur la conservation des fruits par le froid. Il recommande de placer les fruits au réfrigérateur immédiatement après la distribution et de les sortir au fur et mesure que nous les consommons. C’est particulièrement vrai pour les pêches et abricots, et il n’y a pas plus propre comme procédé (comparativement à tous les produits de synthèse qui peuvent être pulvérisés sur le fruit en agriculture conventionnelle) pour ralentir la maturation. Il ne faut pas faire l’amalgame avec la réfrigération des

produits de supermarché dont le principal défaut est d’être cueuillis 3 semaines avant maturation. Les fruits de Jean sont récoltés 3 à 4 jours avant maturation et ne subissent aucun traitement après récolte d’où leur fragilité.


 

 


monplaisir octobre 2010

Bonjour Chers Amapiens !!!

225-2525_img

reportage photo

Après quelques mois de silence, nous revenons et nous allons essayer de faire un résumé succinct de ce qui s'est passé sur l'exploitation.

L'été est passé très vite.


Bart est en train de construire un gîte sous le contrôle de Noisette.

Mais concernant ce gîte je vous ferrai un reportage spécial ultérieurement. Ceux qui sont venus sur l'exploitation l'ont déjà aperçu.


Qui dit été, dit moisson : cette année il y a eu approximativement 25 quintaux l'hectare (3 hectares) ! Bart loue les services de quelqu'un .... Il ne peut pas le faire puisqu'il n'a pas la moissonneuse.

Ensuite il faut stoker les graines pendant un an .... Elles seront mises en farine pour les animaux.

Il y a eu aussi les foins. Les vaches vont bien,


Les brebis aussi ... mais nous avons eu un souci, un chien a fait d'énormes dégâts dans le troupeau, puisqu'il a tué agneaux et brebis. Heureusement dans ce malheur que Bart est arrivé par hasard et a vu le chien à l'œuvre, il a pu limiter les dégâts. Il a du ramasser les cadavres .... Il en avait les larmes aux yeux...


Nous avons récolté le miel pour la deuxième fois dans l'année. Cette année moins de miel que les années précédentes ...c'est assez inquiétant.

On allume le feu, on s'habille après avoir pris les cadres, on essaye d'enlever le maximum d'abeilles puis on enlève avec le peigne la cire, on met les cadres dans l'extracteur et on regarde le miel couler.


Cet été les enfants ont joué dans un spectacle au Fossat avec 8 représentations.

Photo du ciel .

A très bientôt

« Amapicalement »

Bart & Bérangère & Constance & Youwan

Pamiers. Consommer juste et solidaire

voici l'article de la dépêche du 3 octobre 2010


Les rendez-vous du jeudi sont riches en vitamines. / Photo DDM, M.S.
Les rendez-vous du jeudi sont riches en vitamines. / Photo DDM, M.S.
Les rendez-vous du jeudi sont riches en vitamines. / Photo DDM, M.S.

Ricardo a signé un contrat avec Gilles, le producteur de fruits et légumes. Tous les jeudis, le trentenaire retrouve l'agriculteur et remplit son panier. « Je suis allé sur l'exploitation, j'ai vu comment il travaillait ; ça rassure et puis c'est quand même plus sympa que le supermarché ! » explique Ricardo en récupérant son pain bio apporté par un autre exploitant. Passer un contrat fruits, légumes, viandes ou fromages directement avec un producteur, ça vous tente ? Cet engagement, pris entre un individu et un exploitant, permet la livraison de produits de la ferme pendant un an. Pour Gilles : « C'est une garantie de revenus sur l'année ». Et pour Ricardo : « C'est un moyen d'anticiper le budget courses ! Et niveau rapport qualité-prix, c'est incomparable, ces légumes-là ont du goût ! » ajoute-t-il. Les chèques sont remplis et déposés au fur et à mesure, pas de surprise donc. Le but ? Consommer bien et juste. Comme le souligne Odile Gallais, présidente de l'association appam'AMAP : « Nous souhaitons que les producteurs puissent vivre de leur travail, tout simplement ! »

Une dimension sociale

Une noble cause, aujourd'hui difficile à défendre et qui prend tout son sens au sein d'appam'AMAP, qui fait partie du réseau de l'association pour le maintien de l'agriculture paysanne. Un groupe d'Appaméens y adhèrent en 2007 pour aider les petits producteurs et développer le lien avec le consommateur. Pari réussi, cette année 50 familles se sont engagées sur12 moisauprès d'un producteur. Elles peuvent venir visiter les exploitations et même donner un petit coup de main à l'agriculteur, au moins une fois dans l'année. 10 exploitants font partie de l'association. Membres du réseau AMAP Midi-Pyrénées, ils ont tous une petite exploitation familiale. « Les produits sont cultivés de manière biologique, la comptabilité est entièrement transparente et la démarche est également pédagogique puisque le consommateur est appelé à participer, précise la présidente. Et en cas de coups durs, si la production n'est pas au rendez-vous suite à une tempête, le consommateur reste fidèle et l'agriculteur ne s'endette pas. ». Le client est « consomm'acteur », s'amuse la présidente.


À vos paniers !

Tous les jeudis, l'appam'AMAP donne rendez-vous à ses membres. Producteurs et consommateurs se rencontrent derrière la salle du jeu du mail. Les paniers sont généreusement remplis de produits de saison. Pour15 euros vous aurez des légumes pour une semaine pour 4 personnes environ. 5 kg de fruits de saison sont livrés tous les 15 jours pour 19 euros, avec du pain biologique et les produits laitiers ou de chèvre, une semaine sur deux. Pour devenir consomm'acteur, rendez-vous sur le site de l'association www.apam-amap.org.


Le chiffre : 50

familles font partie de l'association appam'AMAP; elles s'engagent pour l'année auprès de petits producteurs locaux selon les produits qu'elles souhaitent consommer: viandes, fruits et légumes, fromages...


La phrase

« C'est un engagement solidaire, le producteur sait que ses clients lui seront fidèles toute l'année et qu'ils viendront même lui donner un petit coup de main. »

ATANKA

atanka Atanka vous propose des produits bio et paysans.

Atanka propose aux AMAP des contrats annuels pour du café d'Ethiopie, issu de petits producteurs.

(cliquez sur le logo)

 

 

cafeToute aventure suppose un pari. Celui de TERRA-KAHWA est d'offrir aux consommateurs un café haut de gamme à un prix inférieur à celui du marché actuel tout en garantissant aux cultivateurs éthiopiens un revenu supérieur à celui du commerce dit « équitable ». Le nouveau modèle de commerce Alter-Responsable® que  propose TERRA KAHWA garantit :

  • Un revenu d'au moins 40% du prix de vente TTC aux cultivateurs éthiopiens.
  • Un excellent café (appellations protégées Sidamo, Yirga Cheffe, Limu, Lekempti et Harar) torréfié par le consommateur à l'aide d'un torréfacteur domestique simple.

(cliquez sur le logo)


Seule la notion de proximité, chère à l’esprit des AMAP, ne peut faire partie de nos valeurs : le café ne pousse pas sous nos latitudes. Cette contrainte naturelle ne doit pas nous priver de porter un regard sur les femmes et les hommes qui font le café en Éthiopie. Car le café n’est pas seulement une affaire de chiffres, de bénéfices, de statistiques. Il est d’abord affaire de plaisir, d’émotions, d’enthousiasme et d’échanges.

 

Terra-Kahwa vous propose un café naturel et sauvage, cueilli à la main.

Un espace AMAP vous est tout spécialement réservé sur notre site Internet.


Sincères salutations

Je reste personnellement à votre disposition au 06 01 21 29 45. André Plank

Ce site utilise des cookies