Quand « Manger mieux » préserve l’environnement et l’emploi…

Pamiers actualités Diffusé le Jeudi 24 février 2010

 

pamiers1L’AMAP, Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne s’emploie à développer l’agriculture paysanne et biologique au détriment de l’agro-industrie. Ce réseau national est composé d’associations indépendantes qui respectent une même charte et bénéficient d’aides et conseils d’associations déjà en place.

En 2007, trois ariégeoises décident de donner une meilleure alimentation à leurs enfants et prennent rapidement contact avec le réseau AMAP de Midi-Pyrénées. Après avoir trouvé un maraîcher et un producteur de viande, mis à disposition un jardin ou un garage et donné une réunion publique, l’AMAP de Pamiers commence son activité avec une dizaine de familles.
Le principe :
Chaque association se met en relation avec des producteurs locaux déjà installés ou en émergence et avec des familles qui ont le souhait de consommer local, bio pour soutenir l’agriculture de proximité ou aider au développement de jeunes producteurs. Chaque semaine,
ces derniers fournissent des paniers de légumes, viandes, pains, produits laitiers aux familles. Elles doivent signer un engagement de 1 an avec les producteurs : les uns s’engageant à consommer les produits et à rémunérer le producteur sur la durée donnée, les autres à les produire. Le producteur peut ainsi compter sur une rentrée financière stable, une rémunération à la juste valeur de son produit, de favoriser la consommation et la production de produits bios.
pamiers2Les familles, au-delà du souhait de manger des produits plus sains pour la santé, sont conscientes des enjeux du maintien de l’agriculture locale. Certains agriculteurs n’auraient pu se maintenir sans l’appui de l’AMAP. « Sur l’année, nous représentons un pouvoir d’achat de 50 000 euros répartis sur tous les producteurs que nous assurons dés le début de l’année grâce à la signature du contrat » nous dit Odile Gallais, Présidente de l’APPAM-AMAP.
« Le lien entre le consommateur et le producteur est aussi un point clef du bon fonctionnement du système. Les agriculteurs en général sont fiers de leur travail et de leur production et la rencontre directe avec le consommateur leur permet d’avoir un retour sur la satisfaction. D’autre part, les Assemblées générales sont réalisées chez les producteurs avec pour les familles la visite de la ferme, une meilleure connaissance du travail réalisé et le plus souvent un pique-nique convivial. » poursuit Odile.
pamiers3Aujourd’hui une quarantaine de familles sont membres de l’AMAP et se réunissent pour récupérer les paniers garnis. L’AMAP se réunit à l’auberge de Rhodes lieu où elle peut entreposer et laisser les cagettes. L’AMAP reste à la recherche cependant d’un lieu plus proche de Pamiers.Parmi les projets à venir, l’organisation de soirées thématiques pour informer les membres : La prochaine soirée abordera le thème du réchauffement climatique avec la projection du  film d’Al Gore.
Quelques informations pratique :
L’engagement a une durée de 1 an, un contrat par produit : un contrat légumes, un contrat viande...
Le prix du panier est fixé à 15 euros pour une semaine de légumes pour trois personnes à raison d’un repas par jour.
L’adhésion à l’association est de 3 euros, l’adhésion au réseau Midi-Pyrénées est à 15 euros
N’hésitez pas consulter le site de l’AMAP de Pamiers : http://www.apam-amap.org/


Ce site utilise des cookies