L'histoire

Arrivés de la Drôme au début des années 80, les parents de Bleuène rachètent la ferme de Raynès (où Bleuène naîtra quelques années plus tard) pour y reprendre l'élevage de chèvres existant.

Mais c'est trente ans plus tard, en 2017 que Bleuène qui s'est formée comme chorégrpahe après des études en Russie et passé dix années à Paris, décide de racheter la ferme à ses parents et de s'installer comme éleveuse de chèvres.

Il lui faudra pour cela suivre le parcours ardu de l'installation, passer son BPREA au Lycée agricole de Pamiers, obtenir un prêt et des aides à l'installation, redimensionner le projet et engager la conversion en bio, agrandir la fromagerie, retaper la maison…

Agricultrice à temps plein, avec l'aide se son frère Gawen, Bleuène n'en a pas moins renoncé à la danse contemporaine.

La ferme

L'exploitation compte 33 hectares d'un seul tenant, où les chèvres paissent librement entre deux traites. Le bâtiment de 300 mètres carrés accueille les mangeoires, le quai de traite, la fromagerie et le stock de foin.

Le grain est acheté à un agriculteur voisin, partiellement converti à la bio, tandis que le foin est produit sur l'exploitation.

Le cheptel compte une quarantaine de chèvres et deux boucs.

La production

Les chèvres donnent du lait de mars à octobre, transformé sur place en une diversité de fromages : faisselles et chèvres frais, sec et demi-sec, piccolo, bûches, écus, pyramide, carrés, brousse, tomme lactique et cabrezadn…

Une fois caillé et égoutté, le fromage est mis en forme et affiné sur place entre une semaine et deux mois.

La commercialisation se fait principalement auprès de l'Amap de Pamiers et celle de Castelanaudary ainsi que sur les marchés de Mirepoix, Pamiers et Castanet.

 

Ferme de Raynès

Bleuène MADELAINE
Ferme de Raynès
11420 PLAIGNE