L'histoire

En 2008 Angel rentre de l’île de la Réunion où il travaillait dans l’hôtellerie pour suivre une formation de maraîcher bio avec le projet de s’installer dans le sud-ouest.

Gilles Gautrand (maraîcher à Massabrac dans la vallée de la Lèze ayant décidé de prendre sa retraite) va lui donner l’opportunité de se lancer en lui proposant de reprendre sa place sur le marché de Lézat-sur-Lèze et auprès de l’Amap de Pamiers avec laquelle il venait juste de commencer à travailler.

Et cest à Pailhès en 2010, que Angel va trouver la possibilité d’acheter une première parcelle pour son projet de maraîchage mais aussi et surtout recevoir un accueil chaleureux de la part du maire Yvon Lassalle (lui même paysan) et des habitants.

Une seconde parcelle en fermage (qui sera achetée par la suite) permet assez vite d’arriver aux trois hectares et demi qui permettront d’asseoir la viabilité de l’exploitation.

Aux quatre serres du début viendront bientôt s’en ajouter deux de plus grâce à l’appui des membres de l’Appam’AMAP et plus récemment les deux dernières, afin de permettre de diversifier au mieux semis et plantations.

Installé seul les premières années, Angel est rejoint un peu plus tard par Isabelle sa compagne, au sein du « GAEC de Bouche » (groupement agricole d’exploitation en commun) qui leur permet d’être associés tous les deux à égalité de statut.

Depuis deux ans Hugo est venu leur prêter main-forte, d'abord comme apprenti puis embauché en CDI annualisé (beaucoup de travail l’été, un peu moins l’hiver).

Cela fait donc maintenant dix ans que le projet a été lancé et il permet à Isa et Angel de dégager un véritable revenu grâce au partenariat avec les AMAP qui assure une régularité (à condition de ne pas compter ses heures) tout en ayant créé un emploi de plus, une belle réussite !

La ferme

La ferme est composée d’un bâtiment qui permet de stocker et de vendre les légumes, de 3,5 hectares de terres dont 1,5 hectares de cultures en plein champ et 8 Serres « froides » (des tunnels recouverts de plastique qu’il faut changer tous les dix ans) implantées sur 4 000 mètres carrés. Un de ces serres est consacrée aux semis qui sont pratiquement tous réalisés sur la ferme grâce à l’achat d’une motteuse. Un tracteur et différents outils de travail du sol viennent compléter l’investissement nécessaire à l’exploitation. Le désherbage se fait manuellement et l’apport fertilisant est composé de compost et d'engrais organique certifiés bio.

Quant à l’irrigation, indispensable pour le maraîchage, elle recourt à l’eau de la ville en attendant de pouvoir un jour réaliser un forage.

La production

Le GAEC de Bouche fait pousser chaque année une cinquantaine de variétés de légumes diversifiés dont quatre tonnes de tomates, quatre tonnes de carottes, une tonne de courgettes, deux tonnes de courges, deux mille salades…

Ces délicieux légumes sont livrés aux Amap de Pamiers et de Pinsaguel, vendues sur le marché de Lézat le samedi matin et depuis quelques années à la ferme tous les mercredis, un rendez-vous devenu incontournable pour les habitants des vallées de la Lèze et de l’Arize qui peuvent également y rencontrer d’autres producteurs comme le GAEC de Bragat (fromages de chèvre, miel, pain), une brasserie artisanale qui vient de se créer à Pailhès ou encore un viticulteur bio de la vallée de la Lèze…

Le panier

Chaque semaine Angel, Isa ou Hugo nous proposent un choix très varié de légumes pour constituer un panier d'une valeur de 20 € susceptible de nourrir une famille de quatre personnes.

G.A.E.C. Aux Légumes de Bouche

Angel Alègre et Isabelle Bodineau
G.A.E.C. Aux Légumes de Bouche
09130 PAILHES